La science suicidaire - athenes sans jerusalem

Athènes sans Jérusalem

0 Aucun avis client

Neuf

 
 
Épuisé chez l’éditeur

Fiche détaillée de "La science suicidaire - athenes sans jerusalem"

Résumé
La science ne nous éclaire plus, elle nous éblouit... Ses porte-parole les plus bruyants exigent d'être crus sur parole, mais on nous communique moins le contenu véritable des travaux scientifiques qu'un emballage médiatique souvent très discutable ou simpliste. Dans les sciences dures , physiciens et biologistes affirment souvent que l'homme n'est qu'un paquet de neurones, ou un système de traitement de l'information. Cependant leur savoir ne justifie pas leurs croyances. Rien dans la physique, ne justifie, en fait, la négation de l'humain dans l'homme qu'on veut lui faire endosser. De l'expérience analysée à l'extrapolation hasardeuse ou gratuite, il n'y a qu'un pas que certaines sciences dites humaines , comme celles de l' éducation , ont depuis longtemps franchi, provoquant contre l'expérience, des catastrophes sans retour pour ceux qui en sont les premières victimes. L'auteur donne la parole au physicien Niels Bohr, à des philosophes (Husserl, Lévinas, Gusdorf), mais aussi à des écrivains
 
 
 
x