Pirouettes et collants blancs ; mémoires de Jules Léotard, le premier des trapézistes (1860)

Mémoires de Jules Léotard, le premier des trapézistes, 1860

0 Aucun avis client

Neuf

 
 
Produit indisponible pour le moment
Ebook

 
Téléchargement immédiat
 
-27%

Fiche détaillée de "Pirouettes et collants blancs ; mémoires de Jules Léotard, le premier des trapézistes (1860)"

Résumé
Quand il publie ses mémoires, en 1860 à 22 ans, Jules Léotard est en pleine gloire. Il vient d'être sacré à Paris, Berlin, Londres, New York, le " roi des trapézistes " par une presse qui l'encense et le moque. Les femmes se battent sous le praticable où il pratique son art, dans l'espoir d'approcher " le style mâle " et le " corps sublime " que le jeune homme entraîne assidûment depuis l'enfance.
Le Toulousain a commencé au gymnase Amoros, puis est formé par son père au " système gymnique " qu'il a mis en place. Sa spécialité est rapidement trouvée : le trapèze volant, dont il est l'inventeur moderne et le représentant d'époque le plus virtuose, enchaînant dans les airs, à cinq mètres au dessus des têtes, les numéros, les pirouettes, les sauts et les cabrioles. A vous coupez le souffle, paraît-il. A 21 ans, Léotard monte à Paris et débute au Cirque de l'impératrice.
 
 
 
x