Nicolas Beauzée, grammairien philosophe

(Auteur)

0 Aucun avis client
Neuf

 
 
Produit indisponible pour le moment

Fiche détaillée de "Nicolas Beauzée, grammairien philosophe"

Résumé
Quand Nicolas Beauzée, en 1756, succède à Du Marsais comme grammairien de l'Encyclopédie, il n'est encore qu'un obscur professeur de la toute nouvelle Ecole royale militaire. Quand il meurt, en 1789, il est sans doute le plus illustre des grammairiens français. Son oeuvre peut être considérée comme l'apogée de la grammaire générale, dans laquelle il voit une logique naturelle, commune à tous les hommes, et préalable à toutes les langues. Mais, si la grammaire générale est antérieure aux grammaires particulières, on ne peut la reconstituer qu'en passant par l'examen de celles-ci et par l'observation des usages. Au fur et à mesure que se multiplient ses observations, Beauzée modifie sa construction. On peut en suivre l'évolution à partir des articles de l'Encyclopédie, puis dans la Grammaire générale, et enfin dans les trois volumes "Grammaire et littérature" de l'Encyclopédie méthodique, où la grammaire est complétée par des réflexions sur la sémantique et la rhétorique.
 
 
 
x