Georges A. Romero, un cinéma crépusculaire

0 Aucun avis client
Neuf

 
 
Produit indisponible pour le moment

Fiche détaillée de "Georges A. Romero, un cinéma crépusculaire"

Résumé
En 1968, Rosemary's Baby de Roman Polanski et La Nuit des morts vivants de George A. Romero ont bouleversé, chacun à leur manière, le paysage du cinéma fantastique. Or, si le travail du premier réalisateur a suscité bien des ouvrages critiques et universitaires, de telles faveurs n'ont pas été accordées au second. Sans doute (en partie) victime du succès que connurent cette production indépendante et sa suite directe, Zombie (1979), Romero s'est vu inéluctablement associé à la seule figure certes importante du mort-vivant.
 
 
 
x