Proust lesbien

0 Aucun avis client

 
NEUF
21 € Acheter
Expédié sous : 5 jours
Livraison à 1 centime voir conditions
 

Fiche détaillée de "Proust lesbien"

Résumé
Les petits malins, qui préfèrent lire le dessous des cartes en pensant que la vérité y est plus à son aise, se sont complu à reconnaître en Albertine... Albert. Jusqu'à échafauder une théorie dite « de la transposition selon laquelle l'ensemble de l'oeuvre proustien n'affiohe son lesbianisme que pour mieux parler, à couvert, de l'homosexualité masculine de son auteur (si peu cachée, au demeurant). Elisabeth Ladenson prend ici le parti de montrer l'inoonsistance et la grossièreté de cette thèse : la jalousie sans fin du narrateur pour Albertine, ses sentiments troubles pour Andrée, l'odyssée de Mlle Vinteuil et de son amie, la passion que la mère et la grand-mère du narrateur entretiennent pour les Lettres de Mme de Sévigné, la surprise insondable du baron Charlus devant la nature « lesbienne » de son amant Morel, autant d'aspérités du texte écrasées par la théorie de la transposition, auxquelles Elisabeth Ladenson redonne un relief saisissant. Gomorrhe n'est plus, sous sa plume, le symétrique
 
 
 
x