L'âge d'or de l'orfèvrerie parisienne

Au temps des princes de Valois

(Auteur)

0 Aucun avis client

Neuf

 
 
Produit indisponible pour le moment

Fiche détaillée de "L'âge d'or de l'orfèvrerie parisienne"

Résumé
Sous le règne de Charles VI, l'orfèvrerie, comme l'enluminure, connaît un âge d'or que l'on doit au mécénat fastueux et au raffinement extrême des princes de Valois, oncles du souverain, les ducs de Bourgogne, de Berry, de Bourbon et d'Anjou.
L'orfèvrerie parisienne produit alors deux chefs-d'oeuvre incomparables, le Calvaire du roi Mathias et, deux ans plus tard, le Petit Cheval d'or offert par Isabeau de Bavière à Charles VI. En dehors d'une monographie sur le Petit Cheval d'or, il n'existait pas d'ouvrage récent sur l'orfèvrerie en ronde-bosse, avec décor émaillé, pratiquée par les orfèvres parisiens au sommet de leur art. Eva Kovacs, grâce à une étude complète des sources d'archives et des autres grands joyaux de l'époque, a identifié le maître auteur du calvaire, l'orfèvre parisien Herman Ruissel.
 
 
 
x