L'exil comme épreuve littéraire ; l'écrivain iranien face à ses homologues

0 Aucun avis client

Occasion

En stock
Expédié sous 2 jours
Livraison à 0.01 € voir conditions
Neuf

 
 
Produit indisponible pour le moment
Ebook

 
Téléchargement immédiat
 
-26%

Fiche détaillée de "L'exil comme épreuve littéraire ; l'écrivain iranien face à ses homologues"

Résumé
La question de l'immigration et de l'exil a marqué la fin du XXe siècle. Les oeuvres issues de l'exil évoquaient souvent le souvenir douloureux d'une perte ou d'un vertige identitaire. Aujourd'hui, une nouvelle génération d'écrivains semble avoir pris le relais. En s'appuyant sur deux romans, Le Voyage des bouteilles vides de Kader Abdolah et Les belles choses que porte le ciel de Dinaw Mengestu, l'exilé apparaît comme un être cosmopolite à la croisée de différentes cultures tout en poursuivant son parcours personnel d'intégration. Le roman iranien d'exil invite à mieux comprendre "l'homme", plus particulièrement "l'Iranien".

 
 
 
x