Interaction pucerons-bacteries-plantes dans la lutte chimio ecologique

Impression A La Demande

0 Aucun avis client

Neuf

 
Expédié sous 7 jours
Livraison à 0.01 € voir conditions

Fiche détaillée de "Interaction pucerons-bacteries-plantes dans la lutte chimio ecologique"

Résumé
Cette étude a porté sur l'essaie de ré adaptation et le niveau de transmission virale des pucerons après leur traitement aux Antibiotiques et aux lectines. Après ré adaptation sur plantes hôtes, les pucerons ont été transférés sur diète artificielle associée aux jus des plantes malades pour vérifier leur niveau d'acquisition virale ; ensuite transférés sur plantes indicatrices saines,pour vérifier leur pouvoir de transmission virale ainsi que le rôle des bactéries symbiotiques dans leur mode d' acquisition et de transmission virale. Un suivi comparé d'infestation des pucerons en champs Bio et non Bio a été réalisé avant application dans la nature. Ils se sont très difficilement adaptés sur la diète artificielle avec antibiotiques et lectines ;Myzus P est plus sensible à la lectine PEA, et Aphis G aux antibiotiques. Le niveau de transmission reste bas sauf pour d'Aphis G traité avec la lectine PHA et Myzus P traité avec rifampicine pour le virus CMV.Il en est de même pour Myzus P traité
 
 
 
x