Dysfonction hépatique du choc septique : de la biologie à l'échographie

Impression A La Demande

(Auteur)

0 Aucun avis client
Neuf

 
Expédié sous 3 semaines
Livraison à 0.01 € voir conditions

Fiche détaillée de "Dysfonction hépatique du choc septique : de la biologie à l'échographie"

Résumé
La défaillance hépatique liée au choc septique est fréquente en réanimation. L'incidence de cette défaillance peut atteindre 35 % chez les patients septiques. C'est une dysfonction secondaire de pronostic défavorable. Il est donc indispensable d'être capable de la détecter précocement. L'approche biologique avec notamment le dosage de la bilirubinémie et des transaminases permet la détection de ces patients en pratique clinique. A côté de ces paramètres biologiques, il nous est apparu séduisant d'étudier la perfusion hépatique par le Doppler hépatique au cours du choc septique. L'intérêt de cette technique est de pouvoir fournir des données à la fois morphologiques, par l'échographie, et fonctionnelles, par l'effet Doppler. Cette mise au point a pour but de passer en revue les principales possibilités et limites de l'ultrasonographie pour l'étude de la circulation hépatique chez le patient septique, en clinique quotidienne comme en recherche physiopathologique.

 
 
 
x