Paris 1961

Les Algériens, la terreur d'État et la mémoire

(Auteur)

0 Aucun avis client

 
Actuellement indisponible
 

Fiche détaillée de "Paris 1961"

Résumé
Paris, 17 octobre 1961 : le soir enveloppe peu à peu les badauds attroupés devant les cinémas, assis dans les cafés ou se promenant paisiblement sur les boulevards. Soudain, un spectacle inédit les saisit de stupeur : marchant en rangs serrés, des dizaines de milliers d'Algériens jaillissent de l'obscurité, protestant contre la répression policière. Ces manifestants appréhendent la rencontre avec les forces anti-émeute. Ils sont loin d'imaginer la brutalité des attaques meurtrières qui vont suivre : la vague de répression d'État la plus violente qu'ait jamais provoquée une manifestation de rue en Europe.
Étouffé par le gouvernement français, négligé par un pouvoir algérien peu pressé de glorifier son rival de l'époque, la Fédération FLN de France, oublié par une gauche que mobilisèrent vite les morts de Charonne, le scandale du 17 octobre a surgi sous la double pression de quelques militants et des enfants de l'immigration.