Ruses médiévales de la générosité ; donner, dépenser, dominer dans la littérature épique et romanesque des XIIe et XIIIe siècles

0 Aucun avis client

Neuf

 
Expédié sous 15 jours
Livraison à 0.01 € voir conditions
Colissimo Pass

 

Fiche détaillée de "Ruses médiévales de la générosité ; donner, dépenser, dominer dans la littérature épique et romanesque des XIIe et XIIIe siècles"

Résumé
Présentée comme une manifestation naturelle de la générosité, mais moins désintéressée qu'elle ne se donne à voir, la largesse des nobles, du souverain aux chevaliers sans fortune, a peu de chose à voir avec la morale et répond en réalité à des visées économiques, sociales ou politiques souvent inavouables. La générosité, sous la forme du don amical et de la dépense ostentatoire, a donc ses ruses, que la littérature perçoit fort bien et qu'elle s'emploie à mettre en scène avec une liberté d'esprit que sa prétendue soumission à l'idéologie aristocratique ne laissait pas espérer. Fondée sur les acquis de l'anthropologie sociale, l'étude porte sur des textes épiques et romanesques qui font apparaître les enjeux multiples d'une libéralité aristocratique qui peut être parfois ruineuse mais qui s'avère le plus souvent particulièrement fructueuse.

 
 
 
x