La relation à l'objet dans la boulimie

Pour une thérapeutique efficace

(Auteur)

0 Aucun avis client

 
Actuellement indisponible
 

Fiche détaillée de "La relation à l'objet dans la boulimie"

Résumé
" Je pensais que j'étais monstrueuse, que je n'étais pas comme les autres femmes..." Cette addiction à la nourriture qui ne portait pas de nom, qui ne faisait pas partie d'une nosographie spécifique, maladie clandestine vécue dans l'ignorance par la majorité des patientes, fut source d'angoisses et de détresse. Les crises compulsives vécues dans la douleur morale, la culpabilité, l'ambivalence, la mésestime de soi ou la peur panique des formes (peur de grossir, de perdre le contrôle), ont contribué à l'isolement et au non-dit. L'absence de repères thérapeutiques fut source de quête dans les différentes pratiques : Yoga, acupuncture, thalasso, réflexologie, diététique... Avec l'émergence du concept actuel de boulimie et la médiatisation (TV, revues, etc.), ce mal sorti de l'ombre a permis à grand nombre la compréhension de ce désordre et l'orientation vers des psychothérapies adaptées.