La forme des nuages d'après Howard ; essai de théorie météorologique

0 Aucun avis client

 
Actuellement indisponible
 

Fiche détaillée de "La forme des nuages d'après Howard ; essai de théorie météorologique"

Résumé
Dans les écrits du météorologue anglais Howard, Goethe crut trouver le soutien tardif de la science positive à l'une de ses plus fermes convictions : la nécessité de s'en tenir en matière de théorie aux phénomènes, de faire retour - comme le dira plus tard Husserl - aux « choses mêmes ». Il approchait de soixante-dix ans, et venait d'entreprendre l'étude des phénomènes atmosphériques, auxquels il portait depuis toujours un vif intérêt. Deux textes s'ensuivront, qui n'avaient encore jamais été traduits en français : la Forme des nuages (1820) et l'Essai de théorie météorologique (1825), où se mêlent observation, théorie, et autobiographie, comme pour souligner l'intimité de la pensée et de la vie. On pourra bien sûr les lire dans une perspective épistémologique, ou comme documents pour l'histoire de la météorologie. Mais plus encore, ce sont les liens de l'homme et de la terre qu'ils nous invitent à interroger.