La nature a-t-elle encore une place dans les milieux geographiques ?

(Auteur)

0 Aucun avis client

 
Actuellement indisponible
 

Fiche détaillée de "La nature a-t-elle encore une place dans les milieux geographiques ?"

Résumé
Le terme de nature, sous son apparence évidente, est le type même du mot qui provoque le débat, le conflit, l'incompréhension. L'histoire de la géographie est celle de rapports ambigus avec la nature. La géographie a longtemps revendiqué et assumé la position de sciences à forte connotation naturaliste. Les voyageurs et les explorateurs qui découvrent depuis la Renaissance des mondes, des animaux et des végétaux nouveaux ont nourri la veine qui inventorie les êtres vivants. Le 19e siècle et la révolution industrielle vont signer un premier consensus pour l'instrumentalisation de la nature. Il s'agit d'une vision quasiment impérialiste voire utilitariste. La nature est mise en coupe réglée. La logique biblique de la soumission des êtres vivants justifie les premiers excès d'une idéologie du progrès et le triomphe des visions techniciennes. Dans la deuxième moitié du 20e siècle, le développement du courant aménagiste, symbole de modernité dans la discipline, qui glorifie une géographie active

Nous avons sélectionné pour vous