La guerre, mon père

(Auteur)

0 Aucun avis client
Neuf

 
 
Arrêt définitif de commercialisation

Fiche détaillée de "La guerre, mon père"

Résumé
Hostie, gants blancs, amour, l'ultime degré de la blancheur a entaillé cet août à la manière du laser. Et, pour la petite fille, dans cette église, il n'y avait plus de Dieu. Il m'avait échappé le matin de ma première communion, le matin de l'évasion manquée. Il n'en restait que cette foi : il y aura toujours, quelque part, quelqu'un pour dénouer le lien. Pouvais-je seulement pardonner à mon père le mal qu'il m'avait fait par sa mort et qui m'envahissait sournoisement ? La Liberté, la France, l'Idée qui avait été plus forte que l'amour ? Un cadavre. J'étais l'enfant d'un cadavre et, de plus, j'étais l'enfant sacrilège.
 
 
 
x