La violence au théâtre ; Shakespeare, Corneille, Sarah Kane, Botho Strauss

Impression A La Demande

0 Aucun avis client

 
Occasion
6.18 € Acheter
soldes
 

Fiche détaillée de "La violence au théâtre ; Shakespeare, Corneille, Sarah Kane, Botho Strauss"

Résumé
La violence au théâtre n'est pas fait nouveau, elle est même constitutive de la tragédie antique et de ses grands mythes, tout comme du théâtre historique élisabéthain.
Elle est pourtant alors acceptable par le spectateur parce que d'une part, elle relève d'une esthétique de l'excès qu'il s'attend à trouver au spectacle (comme pour les films d'horreur ou d'action aujourd'hui), et que, d'autre part, elle s'inscrit dans un projet politique : par la violence se construisent des états, se valident des rituels et autour d'eux des communautés. Dans le théâtre contemporain par contre, le déferlement d'une brutalité sans encadrement exige une réflexion critique du spectateur, sur son regard, sur son implication morale, mais aussi sur les limites du représentable.

Nous avons sélectionné pour vous