La femme 100 têtes

Préface André Breton

(Auteur)

0 Aucun avis client
Neuf

 
 
Produit indisponible pour le moment

Fiche détaillée de "La femme 100 têtes"

Résumé
Publié en 1929, La femme 100 têtes est le premier des trois grands " romans-collages " de Max Ernst, et peut-être le plus beau. Pour élaborer ce " poème visible " qui s'apparente au cinéma et à la lanterne magique, l'artiste allemand a puisé à la fois dans les revues scientifiques et les romans-feuilletons du XIXe siècle.

Breton, qui l'a préfacé, y voyait le " livre d'images de ce temps où il va de plus en plus apparaître que chaque salon est descendu au fond d'un lac ".

Desnos, qui lui consacra un article, y trouvait " un goût de meurtre et de sang ".

C'est en tous les cas un chef-d'oeuvre du surréalisme que les éditions Prairial rendent à nouveau disponible, pour la première fois depuis plus d'un demi-siècle.

 
 
 
x