La philosophie de l'art chez Balzac (1957)

0 Aucun avis client

 
NEUF
40 € Acheter
Expédié sous : 9 jours
Livraison à 1 centime dès 18 € d'achat voir conditions
 

Fiche détaillée de "La philosophie de l'art chez Balzac (1957)"

Résumé
Si Balzac a témoigné de peu de hardiesse, de peu d'intuition dans ses jugements sur les artistes, peintres, sculpteurs et musiciens, il a en revanche conçu le problème de la création artistique de façon toute moderne, selon une perspective souvent très proche de celle qu'adoptera Baudelaire. De l'ensemble de La Comédie humaine se dégage une certaine philosophie de l'art qui mérite d'être considérée autant pour son acuité que pour sa surprenante modernité. Hanté par le mythe de la création, peintre d'une société dominée par la volonté de puissance et de découverte, Balzac n'a pas seulement élaboré une philosophie et une esthétique du roman, il a aussi étudié les phénomènes de l'invention et de l'exécution chez le peintre, le musicien et le poète. La somme de La Comédie humaine contient les éléments d'une philosophie de l'art qui éclaire le problème de la création selon une vision à la fois actuelle et permanente. Tous les arts, tels que Balzac les a compris, impliquent à divers degrés, une

Nous avons sélectionné pour vous