Bal trap une envie de tuer sur le bout de la langue

0 Aucun avis client

 
Occasion
2 offres à partir de 10 €
 

Fiche détaillée de "Bal trap une envie de tuer sur le bout de la langue"

Résumé

" .
durringer, il répare une injustice sociale ; comme quoi, on peut avoir son bep et faire quand même personnage dans une pièce de théâtre. d'ailleurs, ruzzante, arlequin, sganarelle, tribelin, ça les a pas empêché non plus à l'époque, mais dans la notre, c'est moins courant.
pas de sa faute à durringer s'il est plutôt tombé côté poquelin, monnier, queneau et louis ferdinand que côté corneille et montherlant.
c'est pas tout le monde qui écrit du beau langage mais c'est pas tout le monde qu'a autant de feuille que lui et des fois, dans la jactance du populo, y a plus de vie vivante que dans les séances de l'académie. " g. b.