Chausssures vides / scarpe vuote

(Auteur)

0 Aucun avis client

Neuf

 
Expédié sous 7 jours
Livraison à 0.01 € voir conditions

Fiche détaillée de "Chausssures vides / scarpe vuote"

Résumé
Divisé en deux parties sensiblement égales, ce recueil s'ouvre sous l'égide de Saorge et de Charles Juliet. Sylvie Durbec y déploie ses poèmes des nuits de juillet, entre songe et veille dans l'exercice d'une contemplation autant extériorisée (la montagne, la nuit, l'oiseau) qu'intériorisée (une " bête ailée ", la " gorge bleue du tigre ", les" bracelets d'oubli pour Pénélope épuisée "). Cette sorte de vade mecum de l'été nocturne s'offre pour un art de vivre en poésie, où l'attention donnée à l'instant s'accommode d'une liberté laissée grande à la rêverie, à l'imaginaire et à une langue irriguée d'italien. Habiter sa vie en poète et dire " je " quand ce " je " se mêle à la matière même du temps et d'un lieu...
 
 
 
x