Le catholicisme minoritaire

(Auteur)

0 Aucun avis client

 
Actuellement indisponible
 

Fiche détaillée de "Le catholicisme minoritaire"

Résumé
Les catholiques tendent à accepter qu'ils sont désormais une minorité. C'est une capitulation devant l'idée reçue en Occident du déclin inexorable à terme de toutes les religions. En fait, le sécularisme ne se trouve que dans les civilisations évangélisées et aujourd'hui " riches ". Dans le reste du monde, les religions jouent un rôle de plus en plus manifeste, et elles résistent farouchement à la légitimation de l'homosexualité que les élites nanties proclament comme le nouveau lieu du " progrès ". Dans ce contexte, la lucidité que donne la foi sur l'histoire, les motivations et les enjeux de l'existence humaine permet de discerner aussi bien ce que la " modernité " garde malgré elle de foncièrement chrétien et les contradictions où elle s'enlise, comme tant d'hérésies du passé, en s'emparant d'une partie seulement de l'héritage et en prétendant le réinventer entièrement, alors qu'elle devient tributaire des technologies qui la dispensent de penser. Le catholicisme n'est pas et ne peut