Parole, mon logement social

0 Aucun avis client

 
NEUF
15 € Acheter
Expédié sous : 5 jours
Livraison à 1 centime voir conditions
 

Fiche détaillée de "Parole, mon logement social"

Résumé
" Tomislav Dretar cultive le paradoxe d'avoir fui un pays éclaté par la guerre pour rejoindre un pays au bord de la scission. Ce paradoxe est d'ailleurs évoqué dans un recueil faisant la part belle à une ville de Bruxelles servant de prétexte à l'auteur pour dresser l'état du monde comme il va... Avec un humour caustique et un sens de l'autodérision saisissant, le poète narre avec jubilation les scènes d'une vie quotidienne dont il connaît les charmes mais aussi les dérives. Mais Dretar n'est pas pour autant un homme désabusé voire aigri et s'il n'hésite pas à fustiger les dérives d'un monde capturé par le capital, il s'extasie plus souvent qu'à son tour devant les forces et les " beaux fruits " de la vie. Si, à l'instar du regretté Richard Brautigan, le poète prend ici un malin plaisir à tourner en dérision le moindre petit événement quotidien, il appréhende également ce même réel avec l'oeil d'un philosophe. Parmi les thèmes évoqués citons : l'exil, la fuite du temps, l'exclusion sociale