Je balance la purée jusqu'à la comète de Halley

0 Aucun avis client

Neuf

 
Expédié sous 8 jours
Livraison à 0.01 € voir conditions

Fiche détaillée de "Je balance la purée jusqu'à la comète de Halley"

Résumé
Guillaume Dorvillé est méchant. Enfin, on ne parle pas de l'individu, mais bien de l'oeuvre. Ce sont d'abord des dessins, sur papier, mais dont le tracé au graphite est toujours l'objet, ensuite, d'une reprise à la peinture. Sa matière est appliquée à grands coups de pinceau, avec énergie, comme autant d'éruptions : tant et si bien que la peinture en vient souvent à cacher le dessin initial, à force de le recouvrir. Ce qui a pour autre effet, d'ailleurs, dans le mélange des noirs, des gris et des couleurs dès lors qui s'opère, d'accentuer encore, comme s'il en était besoin, le côté déjà suffisamment douteux des couleurs par elles-mêmes. Contenu, d'évidence, qui a quelque à voir avec le pessimisme.

 
 
 
x