Penser les passions à l'âge classique

0 Aucun avis client

Neuf

 
Expédié sous 5 jours
Livraison à 0.01 € voir conditions

Fiche détaillée de "Penser les passions à l'âge classique"

Résumé
Tantôt manifestation pathologique de la subjectivité, tantôt dimension constitutive d'une subjectivité irréductiblement sensible, les passions accompagnent et hantent la réflexion sur la conscience, le savoir, le politique, la morale et l'esthétique de l'âge classique. De Descartes jusqu'à Hume et aux matérialistes français, des romanciers du XVIIe siècle jusqu'à Prévost et Rousseau, la philosophie et la littérature s'emparent en effet de la notion de passion. De façon analogue, la médecine, la peinture, la sculpture, la rhétorique et les manuels de civilité se saisissent du double problème de la manifestation corporelle de la passion et de son expression formelle. Les études réunies dans cet ouvrage cherchent à souligner la diversité de ces regards théoriques sur l'affectivité. L'enjeu essentiel d'une telle enquête est de délimiter la cohérence d'une notion celle de passion qui, bien qu'elle s'inscrive dans une période temporelle spécifique, porte la trace d'une forte transformation des
 
 
 
x