Correspondance new yorkaise, les absences du photographe

(Auteur)

0 Aucun avis client

 
Actuellement indisponible
 

Fiche détaillée de "Correspondance new yorkaise, les absences du photographe"

Résumé
L'été 1981, Libération fort de son effervescente recherche d'un nouveau rapport à l'image, commande à Raymond Depardon une image de New York légendée chaque jour du 2 juillet au 7 août. Une petite révolution dans le domaine de la photo est en train de s'accomplir sur la perception et la conscience de la nature du regard du photographe : les correspondances new-yorkaises participent largement à son élucidation grâce aussi à l'attention que lui porte immédiatement Alain Bergala qui y reconnaît un signe fort de ce qui est en train de bouger. Il est alors critique aux Cahiers du cinéma où il nourrit aussi la revue de sa réflexion sur la photo.