Coït

0 Aucun avis client

 
Actuellement indisponible
 

Fiche détaillée de "Coït"

Résumé
De ces corps enlacés ne ressortent qu'une seule masse de chair aux contours évanescents qui ne laissent rien transparaître de l'acte sexuel : le lecteur est ici invité à créer sa propre chorégraphie amoureuse avec ses propres fantasmes. Dans un décor dépouillé, Frédéric Delangle invite des couples à se livrer devant l'appareil photographique et reconstitue la magie d'une interaction amoureuse ou l'acte sexuel passe du coté de la poésie, du fantasme et du rêve. Le temps de pose variablement long des photographies de Delangle gomme les détails et les gestes. Dans Ahmedabad déjà, les corps imposés par un long temps de pose apparaissaient dans les rues désertes à la manière de spectres à peine enregistrés par l'appareil. De l'intimité des couples de Coït, le lecteur n'entrevoit seulement que la courbe d'une épaule, un pied ou encore l'arc d'une jambe. Les bribes de corps et les positions supposées de ces danses amoureuses créent une masse nuageuse de chair qui évoque clairement la fusion charnelle