Rio de Janeiro, la ville métisse

0 Aucun avis client

 
Actuellement indisponible
 

Fiche détaillée de "Rio de Janeiro, la ville métisse"

Résumé
Barbiers ambulants, vendeurs de paniers, de maïs et de poules ; Africains affamés à la merci des trafiquants, esclaves de location rêvant d'affranchissement, Noirs libres organisés en confréries.
Le Rio de Janeiro du début du XIXe siècle est le parangon de la société esclavagiste. Près d'un tiers de ses habitants est né en Afrique, mais grand nombre d'Européens est venu avec la cour portugaise, fuyant les invasions napoléoniennes. Telle est la ville, aux ethnies, religions et cultures mêlées, que Jean-Baptiste Debret, membre de la mission artistique française arrivée au Brésil en 1816, peint et décrit.