Le roi suivi de l'habit vert

0 Aucun avis client
Neuf

 
 
Produit indisponible pour le moment

Fiche détaillée de "Le roi suivi de l'habit vert"

Résumé
"La gaieté, la fantaisie, ce sont des présents des dieux. On ne les acquiert pas, ce sont des choses de la nature, toutes spontanées. De Flers et Caillavet sont des maîtres d'un genre où ils ne connaissent pas de rivaux. Ce genre est légitime et nécessaire". Voilà ce qu'écrivait le très sérieux fondateur du Vieux-Colombier, Jacques Copeau. Le Roi (1908) oppose un souverain en visite en France à un bourgeois millionnaire : personne n'est épargné tout au long de cette satire tracée à gros traits. Outre les développements qu'engendre cette confrontation, traversée par des intrigues amoureuses, la comédie exploite le penchant que la France républicaine - mais pas moins sentimentale pour autant - éprouve pour la monarchie. La grande adresse des auteurs était d'inviter les spectateurs à un joyeux jeu de massacre, visant leurs propres ridicules. Avec L'Habit vert (1921), c'est à la vétusté déjà anachronique de l'Académie française qu'ils s'attaquent. Au risque de se voir interdire, par ce geste
 
 
 
x