Les fêtes du maréchal ; propagande et imaginaire dans la France de Vichy

Propagande festive et imaginaire dans la France de Vichy

(Auteur)

0 Aucun avis client

 
Occasion
40.21 € Acheter
 

Fiche détaillée de "Les fêtes du maréchal ; propagande et imaginaire dans la France de Vichy"

Résumé
De 1940 à 1944, le régime de Vichy voulut à la fois affirmer une autorité sans partage et imposer aux Français un programme réactionnaire et antirépublicain. Il lui fallut, pour ce faire, mettre en place un appareil de propagande efficace, masquer la réalité d'un pays occupé et d'un régime policier derrière l'image exaltante d'une nation en pleine Révolution nationale. Les fêtes allaient jouer un rôle central dans ce dispositif. Elles résumeraient, à elles seules, la doctrine du Maréchal, centrée sur les trois termes de la devise vichyste : le « Travail » (autour du 1er Mai), la « Famille » (avec la fête des Mères) et surtout la « Patrie » (des cérémonies de la Légion française des combattants à la fête de Jeanne d'Arc, en passant par la Quinzaine impériale). Pétain, bien entendu, serait l'épicentre de la fête, soit qu'il arpente lui-même son pays rêvé, soit qu'une radio très présente et des portraits démultipliés à l'infini relayent jusque dans le moindre village sa voix et son visage