J'ai cru que c'était un homme ; Alain, les religions, la laïcité, l'antisémitisme

0 Aucun avis client

Version papier indisponible pour le moment

Fiche détaillée de "J'ai cru que c'était un homme ; Alain, les religions, la laïcité, l'antisémitisme"

Résumé
Alain, philosophe athée, s'intéressait passionnément aux religions. C'est qu'il y voyait comme des miroirs, où l'humanité, qui les a produites, se projette et se reconnaît. Aussi en parle-t-il avec empathie et profondeur : je n'ai rien lu de plus beau sur les religions de la nature (" Pan "), de l'homme (" Jupiter ") ou de l'esprit (judaïsme, christianisme). Et rien de plus juste, sur la laïcité. Mais comment celui qui écrivait qu' " il n'est permis d'adorer que l'homme " put-il tomber - tout en se le reprochant - dans l'antisémitisme que révèle son Journal inédit ? C'est ce que j'ai voulu essayer de comprendre.

 
 
 
x