Mort ecrite. rites et rhetoriques du trepas au moyen age

Rites et rhétoriques du trépas au Moyen âge

(Auteur)

0 Aucun avis client

 
Actuellement indisponible
 

Fiche détaillée de "Mort ecrite. rites et rhetoriques du trepas au moyen age"

Résumé
"La mort écrite" : la formule se rencontre fréquemment dans la littérature médiévale. Elle dit le destin de l'homme, inscrit par Dieu dans la pomme du péché originel. Elle rappelle le passage du temps, le prochain trépas s'annonçant dans les signes du vieillissement humain. S'inventent alors des livres de la mort : pour avertir et préparer l'homme à mourir, à bien mourir, ou pour inscrire sa trace, sa mémoire dans la pierre ou sur la page. Ce sont ces traces scripturaires, ce lien de la mort à l'écriture qu'explorent les communications ici présentées : mort de l'homme mais aussi mort de l'animal, mort de l'individu mais aussi mort d'Everyman, comique et sérieux, visions et rêves sont convoqués. Rituels des morts, inscriptions funéraires, épitaphes, traités, anecdotes et images, mais aussi tombeaux comme genre littéraire ou musical trouvent un traitement nouveau, dans le croisement des regards des historiens et des littéraires.