Les principaux manuscrits de chant ; codex 159 de la bibliothèque de l'école de médecine de Montpellier

(Auteur)

0 Aucun avis client

 
NEUF
51 € Acheter
Expédié sous : 5 jours
Livraison à 1 centime voir conditions
 

Fiche détaillée de "Les principaux manuscrits de chant ; codex 159 de la bibliothèque de l'école de médecine de Montpellier"

Résumé
La provenance de ce manuscrit est difficile à établir. Mais ce qui lui donne une exceptionnelle importance, c'est sa double notation qui surmonte le texte, du moins pour la partie primitive : notation alphabétique et neumes-accents, se rapprochant de très près de ceux des manuscrits français et anglo-saxons (voir Paléographie musicale III). Toutes les parties postérieures sont de notation messine. De plus, la notation musicale est traduite par les 15 premières lettres de l'alphabet romain.

La disposition anormale que présente cet antiphonaire (les pièces chantées à la messe sont rangées par espèces : introïts et communions, par exemple, puis les versets alleluiatiques à part, les Traits ensuite, &. laisse à penser que ce manuscrit, selon toute vraisemblance, n'a guère pu être utilisé au choeur.