Le devoir de reserve : l'expression censuree ?

(Auteur)

0 Aucun avis client

 
Actuellement indisponible
 

Fiche détaillée de "Le devoir de reserve : l'expression censuree ?"

Résumé
L'exercice d'un grand nombre de professions implique une déontologie soucieuse de l'honnêteté, de la dignité et de la confiance méritée, sorte de tronc commun. La notion de devoir de réserve demeure floue, imrpécise et souvent insaisissable. Elle fait partie de ces notions à contenu variable.

Madame de Sévigné évoquait déjà, en 1664, le devoir d'une "discrétion retenue" et, au 19ème siècle, Littré "cette sorte de prudence qui nous retient de dire ou de faire". On ne peut que constater l'existence de ce devoir qui se situe au confluent du droit et de la bienséance, sans recevoir d'autre codification que celle qui ressort de décisions judiciaires ou disciplinaires rendues, parfois dans l'arbitraire.

Nous avons sélectionné pour vous