La dame à la licorne ; revisitée par 16 étudiants de l'école Estienne

(Auteur)

0 Aucun avis client

Neuf

 
Expédié sous 7 jours
Livraison à 0.01 € voir conditions

Fiche détaillée de "La dame à la licorne ; revisitée par 16 étudiants de l'école Estienne"

Résumé
La dame à la licorne Tissées aux alentours de 1500, ces six tapisseries, qui arborent les armoiries de la famille Le Viste, représentent les cinq sens que sont le Toucher, le Goût, l'Odorat, l'Ouïe et la Vue. Reste le sixième sens, commenté par l'inscription " A mon seul désir ", qui a inspiré de nombreuses hypothèses. Sans exclure une signification dans le registre de l'amour courtois, il pourrait désigner le libre-arbitre : la Dame à la beauté diaphane renonce aux plaisirs temporels. Ces tapisseries " millefleurs " à la flore abondante, peuplées d'animaux paisibles dans cette sorte d'Eden où la licorne est tantôt actrice tantôt simple spectatrice et porteuse d'armoiries, invitent par ailleurs à la contemplation. L'ensemble est considéré, à juste titre, comme l'un des grands chefs-d'oeuvre de l'art occidental. 16 étudiants de la section DMA illustration de l'école Estienne des promotions 2012, 2013 et 2014 ont ainsi proposé leur hypothèse de ce que cet ensemble des 6 tapisseries qui composent
 
 
 
x