Artaud En Revues

(Auteur)

0 Aucun avis client

 
NEUF
20 € Acheter
Expédié sous : 5 jours
Livraison à 1 centime voir conditions
 

Fiche détaillée de "Artaud En Revues"

Résumé
" Il n'y a pas assez de revues, ou si l'on veut toutes les revues sont inutiles ", affirme Antonin Artaud dans le texte d'ouverture du n° 1 de Bilboquet, un feuillet double de papier gris qu'il signe du pseudonyme d'Eno Dailor.
" Nous paraissons parce que nous croyons répondre à quelque chose. Nous sommes réels. Ceci au besoin nous dispense d'être nécessaires. " L'expérience singulière de Bilboquet ne résume pas, loin s'en faut, la relation qu'Artaud a entretenue avec les revues qui l'ont publié. Lieux d'expérimentation et de saisie de sa pensée, La Révolution surréaliste, La N.R.F. ou Les Cahiers du Sud dans les années vingt et trente, L'Arbalète, L'Heure nouvelle ou Troisième Convoi dans l'immédiat après-guerre, ont été les instances de légitimation et les tribunes qu'il espérait.