Critique. N° 521, octobre 1990. Contient entre autres : La volonté de désastre, par Chantal Thomas (6 pages). L'esthétique, l'individualisme et la tentation néo-conservatrice, par Rainer Rochlitz (17 pages). Le texte comme terrain de jeux, par Jean-Marc Defays (8 pages). Otega y Gasset : dialogue d'une pensée et de son public, par Bernard Milhau (14 pages).

0 Aucun avis client

Occasion

 
Expédié sous 4 jours
Livraison à 0.01 € voir conditions
Neuf

 
 
Produit indisponible pour le moment

Fiche détaillée de "Critique. N° 521, octobre 1990. Contient entre autres : La volonté de désastre, par Chantal Thomas (6 pages). L'esthétique, l'individualisme et la tentation néo-conservatrice, par Rainer Rochlitz (17 pages). Le texte comme terrain de jeux, par Jean-Marc Defays (8 pages). Otega y Gasset : dialogue d'une pensée et de son public, par Bernard Milhau (14 pages)."

 
 
 
x