Molière et la musique ; des états du Languedoc à la cour du Roi-Soleil

Des états du Languedoc à la cour du Roi-Soleil

0 Aucun avis client

 
NEUF
4.90 € Acheter
Expédié sous : 5 jours
Livraison à 1 centime dès 18 € d'achat voir conditions
 

Fiche détaillée de "Molière et la musique ; des états du Languedoc à la cour du Roi-Soleil"

Résumé
Molière, écrivain et comédien, était également danseur et musicien.
Il introduisit souvent musique et danse dans ses comédies, s'y distribuant généralement un rôle chanté. Pour complaire à Louis XIV, grand amateur de danse et danseur lui-même, il créa la comédie-ballet. Sa collaboration avec Jean-Baptiste Lully, à partir de 1661, fut à cet égard des plus fructueuses. Les parties musicales s'intercalaient de manière variée entre les actes parlés : spectacle amené par l'action dans L'Amour médecin, extension de la comédie par un ballet dans Le Bourgeois gentilhomme, insertion dans un ensemble de divertissements dans la Pastorale comique ou George Dandin, voire réemploi de divers morceaux, comme dans le Ballet des ballets.
Mais, après la rupture entre les " deux Baptiste " (comme les appelait Mme de Sévigné), Molière fut obligé de se passer de la musique déjà écrite.