La destruction des Indes

0 Aucun avis client

 
Actuellement indisponible
 

Fiche détaillée de "La destruction des Indes"

Résumé
En 1552, le dominicain Las Casas publie à Séville la plus terrible des dénonciations des excès du colonialisme : la Très brève relation de la destruction des Indes.
Les conquistadors y sont des diables qui pillent, tuent et allument des brasiers d'enfer. Cette apocaypse s'appuie sur une théologie rigoureuse du droit naturel : les Indiens, propriétaires légitimes de leurs terres, ont des droits de juste guerre contre les envahisseurs. L'humanité indienne, au lieu de constituer une chrétienté idéale est maintenant l'image du Christ bafoué. Las Casas s'inscrivait dans le courant minoritaire mais actif de ce qu'on a appelé la lutte espagnole pour la justice.
 
 
 
x