Sauvageons des villes, sauvageons des champs. les prises en charge des enfants délinquants et abandonnés dans la loire, 1850-1950

Les prises en charge des enfants délinquants et abandonnés dans la Loire, 1850-1950

(Auteur)

0 Aucun avis client

 
Actuellement indisponible
 

Fiche détaillée de "Sauvageons des villes, sauvageons des champs. les prises en charge des enfants délinquants et abandonnés dans la loire, 1850-1950"

Résumé
De la réglementation du travail des enfants aux lois scolaires en passant par la répression des violences (y compris morales) à leur égard, le XIXe est une période où le souci de l'enfance se développe.
Parce qu'elle inquiète, l'enfance difficile, délinquante, marginale enfin, est l'objet d'un souci particulier. Le département de la Loire est un lieu d'étude privilégié: les villes, et singulièrement Saint-Etienne, voient le grouillement d'une population juvénile incontrôlable et potentiellement dangereuse, quand les campagnes offrent à proximité des vies de régénération. La Justice, l'Assistance publique contribuent à l'encadrement de la jeunesse.