Correspondance (1939-1947)

Coedition Fayard-Gallimard

(Auteur)

0 Aucun avis client
Neuf

 
 
Produit indisponible pour le moment

Fiche détaillée de "Correspondance (1939-1947)"

Résumé
A la fin de l'été 1938, Pascal Pia, chef des informations à Ce Soir, le quotidien que dirigeait Louis Aragon, arrive à Alger. Une partie de la gauche non communiste algéroise lui a demandé de créer un quotidien. Ce sera Alger républicain.
Intime d'André Malraux et d'Henri Calet, proche de Jean Paulhan, lié à Pierre Mac Orlan et Roger Martin du Gard, Pia est un homme de l'ombre que le Paris littéraire des années 30 respecte.
Le nom même d'Albert Camus lui est inconnu. A ses yeux, c'est un jeune homme qui cherche du travail dans la presse. D'ailleurs, il l'embauche comme rédacteur au sein de sa modeste équipe. Ensemble, ils font Alger Républicain, et ainsi naît une amitié profonde qui ne fera que se renforcer au fil des mois. Une amitié faite d'attention réciproque, de projets et de fermeté face à la censure qu'impose dès 1939, le gouvernement général d'Algérie. Une amitié qui traverse la guerre sans faiblir.
 
 
 
x