Malacarne

Roman

0 Aucun avis client

 
Actuellement indisponible
 

Fiche détaillée de "Malacarne"

Résumé
Malacarne est un long monologue, celui d'un petit truand (un "malacarne" en sicilien) de la mafia emporté dans le récit de sa propre vie fait au juge qui est ou pourrait être devant lui, l'interroger ou l'écouter, en tout cas présent dans cette apostrophe récurrente et lancinante : "monsieur le juge". Cette apostrophe marque et ponctue l'élan du flux verbal, de même que la formule anaphorique "nous n'étions plus rien" qui revient en début de chaque chapitre, ou plutôt de chaque remise en route, respiration peut-être, de cette parole qui prend peu à peu des accents épiques. C'est en effet toute la vie, l'évolution de la mafia contemporaine qui est brassée dans une sorte de fantasmagorie générale avec ses luttes fratricides et ses combats de clans, et c'est la mort qui domine et finalement règne sur cet univers désespéré livré en permanence à sa propre destruction. L'écriture de Giosuè Calaciura ne cherche pas la minutie du compte-rendu journalistique mais brasse le réel et l'imaginaire,