Cahiers d'études africaines N.198 ; t.199 ; t.200 ; que sont nos amours africaines devenues ?

3 Volumes

0 Aucun avis client

Occasion

En stock
Expédié sous 2 jours
Livraison à 0.01 € voir conditions
40 €
-35%
Neuf

 
 
Produit indisponible pour le moment

Fiche détaillée de "Cahiers d'études africaines N.198 ; t.199 ; t.200 ; que sont nos amours africaines devenues ?"

Résumé
L'année 1960, date de la fondation des Cahiers d'Etudes africaines par Georges Balandier, fournit un bon repère pour cadrer l'évolution de l'africanisme jusqu'à son aboutissement actuel. Le continent africain, de même que l'ensemble des pays du Sud, représentait à cette époque un espoir de libération pour la totalité de la planète. Dans ce contexte, les Cahiers offraient une articulation entre engagement politique et pratique scientifique. Etaient privilégiées l'historicité et la contemporanéité des situations africaines résultant essentiellement de la colonisation. Les années 1970-1980 marquent toutefois une inflexion dans le champ des études africanistes, inflexion dont on trouve un écho dans les Cahiers avec de nouveaux thèmes comme l'histoire, les femmes, la santé. La grande nouveauté des années 1990 réside dans l'ouverture des Cahiers au Maghreb et à ce que l'on a désormais coutume de nommer les " diasporas noires des Amériques ". Cet effort de renouvellement et d'ouverture se poursuit
 
 
 
x