Brigade mondaine t.319 ; le club des tueuses

(Auteur)

0 Aucun avis client

Neuf

 
 
Produit indisponible pour le moment

Fiche détaillée de "Brigade mondaine t.319 ; le club des tueuses"

Résumé
Les trois policiers débouchèrent dans la chambre et, en travers du lit, découvrirent le corps nu et gras d'un homme d'environ 45 à 50 ans, à demi-chauve, et revêtus des désormais habituels sous-vêtements féminins de dentelle rouge. Le mort avait les yeux écarquillés et la bouche à demi-ouverte ; son visage figé semblait exprimer une totale surprise, voire un léger reproche. - Il est mort comment ? demanda Aimé Brichot, en triturant la pointe de sa moustache. - Etranglé, répondit le capitaine Sorpasso. Mais alors, étranglé très proprement : du travail de pro, je vous le dis ! Et je suppose qu'il était marié... fit Corentin. - Euh., oui, mais pourquoi supposez-vous ça ? - Parce que, mariés, toutes nos victimes le sont, en ce moment... répondit sombrement Boris.

 
 
 
x