Carolus-Duran

Exposition, 28 février-26 avril 2003, Paris, Galerie Brame et Lorenceau

0 Aucun avis client

 
NEUF
30 € Acheter
Expédié sous : 4 jours
Livraison à 1 centime voir conditions
 

Fiche détaillée de "Carolus-Duran"

Résumé
Au fil des illustrations et des textes de cet ouvrage - réalisé à l'occasion d'une exposition à la Galerie Brame & Lorenceau en 2003 -, on redécouvre un artiste, couvert d'honneurs en son temps, injustement oublié aujourd'hui. Pourtant, qui mieux que lui savait rendre le froissement d'une étoffe, la finesse d'un visage légèrement tourné, le caractère d'un personnage ? A l'instar de ses amis Manet - dont il a fait plusieurs fois le portrait - et Fantin, il admirait profondément Velasquez et les peintres espagnols ; sa peinture en fut marquée à ses débuts. Paysagiste et peintre de natures mortes à ses heures, il était néanmoins avant tout portraitiste et excellait à représenter les femmes. C'était d'ailleurs un de ses points communs avec Stevens, dont l'amitié réciproque est évoquée dans un article qui clot cet ouvrage.