Les peintres du Bosphore au XVIIIe siècle

(Auteur)

0 Aucun avis client
Neuf

 
 
Produit indisponible pour le moment
Cofinoga

Payez en 3 fois à partir de 90€ d'achat.

Fiche détaillée de "Les peintres du Bosphore au XVIIIe siècle"

Résumé
Par le caprice de la mode, des artistes qui n'avaient jamais voyagé sont devenus des "peintres de Turcs", et leurs "Turqueries" leur ont valu quelque réputation. D'autres artistes, qui avaient cherché leurs modèles sur les rives du Bosphore et dans les contrées les plus lointaines de l'Empire ottoman, ont vu au contraire leur nom, comme leurs oeuvres, tomber dans l'oubli. Liotard est à peu près le seul dont le souvenir fut conservé. On a oublié J. B. Van Mour, le véritable inspirateur des peintres français de Turqueries et des artistes allemands ; Favray, dont le pinceau sut rendre avec un égal bonheur tantôt la douceur et le calme des paysages du Bosphore, tantôt l'éclat et la richesse des costumes des belles Levantines ; Hilair, l'observateur le plus fidèle du geste et de l'attitude de l'Oriental ; Melling, par excellence le peintre du Bosphore, et tant d'autres artistes français et étrangers sur qui Constantinople a exercé sa séduction.
 
 
 
x