Poete et le flot mouvant des multitudes : nerval

Paris pour Nerval et pour Baudelaire

(Auteur)

0 Aucun avis client

 
Actuellement indisponible
 

Fiche détaillée de "Poete et le flot mouvant des multitudes : nerval"

Résumé
On a beaucoup étudié les diverses façons dont Paris a été perçu par des écrivains et des poètes, mais ce n'est nullement de ces divers regards sur la grande ville qu'il est question dans ces conférences, données en novembre 2001 à la Bibliothèque nationale de France.
Remarquant que le XVIIIe et le XIXe siècle ont répandu par les rues et les boulevards de Paris une foule, une " multitude ", d'un caractère nouveau, privée des signes apparents autant que distinctifs qui avaient permis aux époques précédentes d'en reconnaître, individu par individu, l'inscription dans l'ordre divin - dans l'être -, Yves Bonnefoy a cherché à comprendre l'effet que ce qui semble ainsi une épiphanie du néant a eu sur quelques poètes : estimant que cet effet a retenti au coeur même de leur expérience le plus spécifiquement poétique, pensant aussi qu'il leur a révélé la nature essentielle de la poésie, qui est de fonder l'être sur rien que le voeu qu'il y ait de l'être.