Le sujet instance grammaticale selon freud

Instance grammaticale selon Freud

0 Aucun avis client

 
NEUF
21 € Acheter
Expédié sous : 3 jours
Livraison à 1 centime voir conditions
 

Fiche détaillée de "Le sujet instance grammaticale selon freud"

Résumé
Parmi les dix-sept volumes des oeuvres complètes de Freud, plus de six mille pages publiées de 1892 à 1938, le mot " sujet ", Subjekt, n'apparaît curieusement que vingt-huit fois.
Etant donné l'extrême fréquence de l'utilisation de ce terme en psychologie et en philosophie, l'évitement est spectaculaire. Il signe évidemment une décision théorique. Pourquoi Freud évite-t-il ce mot ? A quelles acceptions en réserve-t-il l'usage ? D'autres notions s'y substituent-elles ? Et quelles en sont les conséquences ? Freud délaisse en fait la notion de " sujet ", car il restreint son usage à la fonction grammaticale et opte pour le " Je ", das Ich, pronom personnel substantivé, lorsqu'il veut désigner cette instance psychique pour l'essentiel inconsciente.