La légitimité des temps modernes

(Auteur)

0 Aucun avis client
Neuf

 
 
Produit indisponible pour le moment

Fiche détaillée de "La légitimité des temps modernes"

Résumé
Le livre de Hans Blumenberg (1920-1996) est l'un des classiques du débat contemporain sur les origines de la modernité et sur les conditions de formation de la rationalité scientifique qui en constitue le coeur.
Initialement paru en 1966, il est traduit ici d'après la deuxième édition de 1988 qui intègre les discussions qu'il a suscitées. L'investigation de Blumenberg se déploie selon quatre axes, qui sont autant d'éclairages indépendants jetés sur le problème :
1. Une critique de la catégorie de " sécularisation " mise en vogue par Eric Voegelin, Karl Löwith ou Carl Schmitt. Blumenberg montre les limites de l'interprétation selon laquelle la modernité se serait bornée à transposer dans la sphère profane des éléments sacrés empruntés à la tradition chrétienne.
C'est contre cette délégitimation réduisant l'âge moderne à une série d'emprunts cachés qu'il affirme la nécessité d'en penser la légitimité.
 
 
 
x