La Police parisienne et les Algériens (1944-1962)

0 Aucun avis client
Occasion

 
Expédié sous 5 jours
Livraison à 0.01 € voir conditions
26 €
-26%
Neuf

 
 
Arrêt définitif de commercialisation

Fiche détaillée de "La Police parisienne et les Algériens (1944-1962)"

Résumé
Le « problème nord-africain » : c'est ainsi que la police qualifie après-guerre la question des Algériens installés en région parisienne. De 1925 à 1945, ces derniers sont surveillés par la brigade nord-africaine de la préfecture de police. Après la dissolution de celle-ci, les « Français musulmans d'Algérie » deviennent l'affaire de tous les personnels de police. Au début des années 1950, les émeutes sont un sujet de préoccupation majeur ; une nouvelle police spécialisée apparaît, la brigade des agressions et violences, dont l'objectif est de pénétrer les milieux nord-africains et de ficher les Algériens. Entre 1958 et 1962, le répertoire policier se radicalise : il faut désormais « éliminer les indésirables ». Rafles, internements et expulsions se multiplient. Les massacres d'octobre 1961, menés par le préfet de police Maurice Papon, constituent le moment le plus tragique de cette période noire. Ce volume offre une étude historique rigoureuse fondée sur des archives et des témoignages
 
 
 
x