La rumeur au Moyen-âge ; du mépris à la manipulation ; V-XV siècle

Du mépris à la manipulation, Ve-XVe siècle

0 Aucun avis client

 
NEUF
18 € Acheter
Expédié sous : 5 jours
Livraison à 1 centime voir conditions
 

Fiche détaillée de "La rumeur au Moyen-âge ; du mépris à la manipulation ; V-XV siècle"

Résumé
Fausses nouvelles de la mort du roi, révélations de complots contre la chrétienté, dénonciations des moeurs légères des reines et princesses, accusations de crimes sexuels contre des ecclésiastiques, multiplications de miracles autour de tombes, portraits flatteurs ou infamants de grands et de petits que rien ne vérifie en dehors d'affirmations transmises à l'oral comme à l'écrit, entre voisins, amis, courtisans, guerriers et hommes d'Eglise : la rumeur est omniprésente au Moyen âge. Elle n'épargne aucun pan de la société, aucun groupe humain et elle est de tous les temps entre le Ve et le XVe siècle. Elle s'inscrit dans les sources textuelles de toute sorte, qui lui répondent, la confortent, la relaient ou simplement la disent avec des mots bien spécifiques. Pourtant, les médiévistes ont souvent considéré qu'ils ne pouvaient saisir dans la documentation plus que le souvenir de la rumeur. Sujet à la mode, la rumeur médiévale a principalement été étudiée, jusqu'ici, dans le cadre des rapports